Section 7 Books

8 mars 2017, 15 h 25 : Nous nous engouffrons dans l'étroit passage Ponceau, dans le deuxième arrondissement de Paris. Antonia, co-fondatrice de Section 7 Books, nous a invitées à la rencontrer dans sa petite librairie, qui propose des livres d'art contemporain et des tirages en édition limitée. Elle nous accueille avec Théo, qui est lui aussi à l'origine du projet...

« Bienvenue chez Section 7 Books ! À l'origine, la librairie a été ouverte par notre collectif castillo/corrales à Belleville. L'espace était plus grand, ce qui nous permettait d'avoir à la fois une galerie, une librairie et une maison d'édition. Il y a un an, nous avons décidé d'arrêter les expositions pour nous consacrer aux livres. Nous sommes quatre, et nous avons tous un background artistique. Je suis diplômée des Beaux-Arts de Paris et j'ai un projet d'espace d'exposition à Amsterdam avec une amie. Théo est diplômé de Cergy, il a son atelier à La Courneuve et y organise des expositions. Benjamin est professeur aux Beaux-Arts de Bordeaux, Marco est designer graphiste... Cette polyvalence nous permet d'être plus libres et de proposer des ouvrages qui nous ressemblent, mais aussi de nous ouvrir à d'autres activités. Nous organisons par exemple des événements dans la librairie ou fournissons des librairies d'écoles... Ici, nous proposons surtout des livres d'art contemporain et des petits éditeurs. Nous vendons des monographies, des livres d'artistes, de la poésie, de la littérature expérimentale, des bouquins sur le cinéma underground... En parallèle, nous avons aussi une activité d'édition. Nous publions des livres en collaboration avec des artistes desquels nous sommes proches et en assurons la distribution.

DSC_0146.jpg

Cette année, le premier livre que nous avons publié est « Unintended Experience » d'Evelyn Taocheng Weng, une artiste chinoise basée à Amsterdam. Ses dessins sont très beaux et rappellent les aquarelles et les estampes asiatiques. Employée dans un salon de massage asiatique à Amsterdam en raison de sa situation précaire, elle avait pris l'habitude de poster des textes sur Facebook en rentrant du travail. Cela m'intéressait de faire paraître un texte qui avait déjà été publié sur internet, de voir comment il pouvait reprendre forme à l'impression, car il ne s'agit pas du tout du même langage. Les textes, qui relatent ses moments du quotidien, sont également intéressants, car l'auteur est en train de terminer sa transformation en femme, ce qui n'est jamais clairement explicité dans l'ouvrage... L'idée de pouvoir exprimer une opinion politique à travers notre activité et d'être en mesure de faire passer un message fort grâce aux livres est également quelque chose de passionnant : nous ne sommes pas prêts d'arrêter... »

DSC_0150.jpg

Section 7 Books, 31, passage Ponceau, Paris 2ème. www.section7books.com