6 Lettres ou l'art de l'enseigne parisienne

22 février 2017, 14 h 30 : Perché sur son échelle, Julien, alias 6 Lettres, termine de réaliser une enseigne à la feuille de cuivre. Il nous a donné rendez-vous devant le 46, rue Madame, son dernier chantier situé dans le sixième arrondissement parisien, pour évoquer son travail de peintre en lettres.

Diplômé de l'école des Beaux-Arts de Nancy, Julien a pris le parti de faire honneur au métier de peintre en lettres, un art en perdition. Son choix n'avait pourtant rien d’une évidence, le marché étant très restreint et déjà occupé par une poignée d’artisans avec des dizaines d’années de métier à leur actif. « Après mes études, j’ai commencé à travailler pour un magazine parisien en tant que maquettiste. Mais si cette première expérience a été enrichissante, j'ai commencé à tourner en rond après quelques années… » Passionné par les enseignes d’antan et les techniques d’écriture artisanales, Julien décide alors de se familiariser avec la peinture en lettres et d'apprendre seul les gestes du métier.

« Les formations proposées enseignent les bases : j’ai donc appris petit à petit, en autodidacte ou en rencontrant des anciens du métier. En fonction des clients, je participe ou non à créer l’identité visuelle de la marque. Dans tous les cas, c’est passionnant. » Trois ans plus tard, le travail de Julien se retrouve sur les vitrines et les façades de nombreuses adresses en vue de la capitale, telles que la Maison Plisson, Holiday Café, Sarah Lavoine ou le Bar des Prés de Cyril Lignac. « J’ai parfois des projets plus inattendus, comme celui de peindre des chiffres dans une cage d’escalier parisienne ou de travailler pour l’Académie équestre de Versailles… » Gageons que ce n’est pas près de s’arrêter : avec un carnet de commandes rempli et des projets aux quatre coins de la France, l’année 2017 s’annonce chargée…

Auteur de nombreuses vitrines et enseignes peintes ou dorées à la feuilles d’or, son métier s’ouvre à tous les domaines proches de la lettre et de la décoration. Retrouvez le travail de Julien sur www.6lettres.com et sur son compte Instagram.