François Bagnaud & Dominique Choulant

18 décembre 2017, 16 h 53 : « Bardot-la-chanteuse » enfin mise en lumière… C’est à la suite d'une discussion entre François Bagnaud et Brigitte Bardot que l’idée d'écrire « Brigitte Bardot - Moi je joue » est née. Parce qu'elle a adoré chanter, B.B. a immédiatement été enthousiasmée par ce projet de livre inédit. C’est ainsi que Dominique Choulant a naturellement rejoint le duo pour mettre des mots sur des souvenirs touchants et inattendus de la carrière de l'actrice et chanteuse. Dominique et François nous évoquent ici la genèse de cet ouvrage, leur collaboration à trois et leurs morceaux préférés... 

DSC_0550.jpg

« En 2014, pour les 80 ans de Brigitte Bardot, huit livres lui ont été consacrés, essentiellement des biographies et des albums-photos célébrant sa beauté et sa carrière d’actrice. En parlant avec Brigitte, j'ai réalisé qu'il devait y avoir d’autres sujets de livres plus originaux qui pourraient tout aussi bien lui rendre hommage. C'est ainsi que j'ai publié « Répliques et Piques », qui recense les meilleures répliques prononcées par B.B. en 65 ans de vie publique. Et puis j'ai pensé à un livre qui n'évoquerait que sa carrière de chanteuse, ce qui n'avait jamais été fait, car les biographes se contentent habituellement de réduire cette belle carrière à une simple parenthèse. Sauf que Brigitte a enregistré 76 chansons et participé à de grands shows télévisés ! Serge Gainsbourg, Jean-Max Rivière et Gérard Bourgeois lui ont composé des chansons devenues mythiques comme « La Madrague », « Bonnie and Clyde » ou « Harley Davidson ». Cela méritait bien un livre ! J’ai donc présenté ce projet à Brigitte qui a immédiatement été enthousiasmée, puis j'ai contacté mon ami Dominique pour lui proposer de participer à cet ouvrage, car c’est un grand admirateur de B.B., qui a déjà écrit « Brigitte Bardot, le mythe éternel ».

 Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg au studio d'enregistrement, en 1967

Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg au studio d'enregistrement, en 1967

Dominique s’est chargé des recherches à partir de ses archives et à l’INA, puis il a rédigé une première version du texte que j’ai présentée à Flammarion. De mon côté, j’ai travaillé avec les correcteurs chez l’éditeur et j’ai assuré toute la partie iconographique grâce aux milliers de documents sur B.B. que je collectionne depuis 1968. Habituellement, lorsque Brigitte valide un projet de livre, je lui demande de rédiger une préface et de légender quelques photos. Pour celui-ci, elle a également accepté de commenter des photos de stars de la chanson et d’évoquer ses plus grands succès. Par manque de place, nous avons dû renoncer à publier certains mots manuscrits inédits comme ceux sur La Callas, Elvis Presley, Françoise Hardy ou Claude François, que je garde précieusement. En tous cas, ce projet m'a donné l'occasion de me replonger dans les chansons de B.B. : j'aime beaucoup « La Madrague », car elle est liée à jamais aux vacances d'été et à ma jeunesse. Mais j'ai une préférence pour « Harley Davidson » car c’est en voyant le clip pour la première fois à la T.V., à l'âge de 13 ans, que je suis devenu un admirateur de B.B. ! »  - François Bagnaud

 Soirée dans un restaurant russe à Paris, en octobre 1992. Chico est derrière Brigitte, et son secrétaire, Frank Guillou, à ses côtés (à gauche) 

Soirée dans un restaurant russe à Paris, en octobre 1992. Chico est derrière Brigitte, et son secrétaire, Frank Guillou, à ses côtés (à gauche) 

« François et moi nous sommes rencontrés le 7 juin 1994 à l'occasion du Festival du Film de Paris. Brigitte Bardot était présente pour recevoir la Grande Médaille de Vermeil des mains de Jacques Chirac, alors maire de Paris. Quant à moi, j'étais là pour la voir « en vrai » et lui faire signer une photo du film « Viva Maria ! », ce qu'elle a fait. C'est alors qu'un grand garçon souriant s'est approché de moi pour me glisser : « Tu as de la chance, car habituellement elle ne signe pas dans la rue… ». Je garde toujours en tête l'image de B.B. interprétant le titre « Sur le boulevard du Rhum » vêtue d'une robe de mariée, sur un port. Grâce à ce projet de livre et à la collaboration exceptionnelle de Brigitte Bardot, François m'a permis de réaliser un rêve d'adolescent... » -  Dominique Choulant

 B.B. écoute les derniers conseils du metteur en scène, Robert Enrico, avant de chanter "Sur le boulevard du Rhum" (1971) 

B.B. écoute les derniers conseils du metteur en scène, Robert Enrico, avant de chanter "Sur le boulevard du Rhum" (1971) 

Brigitte Bardot - Moi je joue (Flammarion). Texte établi par Dominique Choulant. Documentation & Supervision par François Bagnaud. Préface et légendes manuscrites par Brigitte Bardot.